impactLe Caire, le 19 Janvier 2017 – La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) a annoncé le démarrage d’un nouveau plan quinquennal sous lequel l’institution financière prévoit de décaisser plus de 90 milliards de dollars US pour soutenir le commerce Africain entre 2017 et 2021.

Le plan, baptisé “IMPACT 2021: L’Afrique Transformée”, a été approuvé par le Conseil d’Administration d’Afreximbank lors de sa 111ème réunion qui s’est tenue le 10 Décembre 2016 au Caire.

Dans le cadre de ce nouveau plan, la Banque prévoit le décaissement de plus de 90 milliards de dollars US sur cinq ans, ancré dans le caractère tournant de l’activité du financement du commerce. L’appui financier au commerce intra-Africain seul s’élèvera à 25 milliards de dollars US. La stratégie définit comme commerce intra-Africain les échanges de produits et services entre pays Africains d’une part et d’autre part entre l’Afrique et la Diaspora Africaine.

«L’approbation de l’Impact 2021 ouvre la voie à Afreximbank pour commencer à traiter plus directement les impératifs de son mandat,» a déclaré Benedict Oramah, Président de la Banque.

«IMPACT 2021: L’Afrique Transformée» établit quatre piliers stratégiques pour orienter l’intervention de la Banque, à savoir le Commerce Intra-Africain; Industrialisation et Développement des Exportations; Leadership dans le Financement du Commerce; et enfin, Solidité et Performance Financières. Il définit également un ensemble d’objectifs et de cibles macro et corporatifs.

Sous le pilier stratégique du Commerce Intra-Africain, la Banque s’engagera activement dans la promotion et le financement de ce segment, à travers les trois axes suivants: « Créer, Connecter et Livrer », avec « Mesurer » comme axe auxiliaire.

La philosophie derrière cette stratégie consiste à développer les capacités industrielles destinées à l’export et les chaînes d’approvisionnement locales et à échelle continentale en vue de faciliter la circulation des biens et services à travers les frontières Africaines. L’axe auxiliaire « Mesurer » assurera la mise en place de mécanismes de contrôle et d’évaluation. Cette approche, tient compte de tous les acteurs clés de la chaîne de valeur du commerce intra-Africain, ainsi, elle réunit dans un même ensemble les producteurs, les industriels, les prestataires de services, les financiers,  et les pourvoyeurs de logistique ainsi que les législateurs.

L’une des composantes essentielles de ce plan quinquennal est le pilier «Industrialisation et Développement des Exportations», qui s’articule autour des trois thèmes suivants: Catalyser, Produire et Échanger. Dans ce cadre, la Banque interviendra en réduisant les barrières à l’industrialisation pour faciliter la production d’exportations à forte valeur ajoutée tout en assurant que celles-ci soient effectivement échangées à l’international ou sur le continent. L’action de la Banque portera principalement sur le développement de l’industrie agroalimentaire, des industries légères et du secteur des services.

Sous le pilier «Leadership dans le Financement du Commerce», Afreximbank entend étendre son leadership en la matière, à travers l’intensification de son intervention actuelle et la création de nouveaux  produits et d’initiatives novatrices. Son offre de services sera élargie en vue de combler le déficit de financement causé par le repli des activités des banques  internationales en Afrique, qui est dû aux coûts élevés de la conformité et aux incertitudes économiques.

Contact Media: Obi Emekekwue (oemekekwue@afreximbank.com; Tel. +202-2456-4238)

 ——-

Twitter: @Afreximbank           Facebook: Afreximbank

——-

A propos d’Afreximbank:

La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) est l’institution multilatérale panafricaine financière dédiée au financement et à la promotion du commerce intra- et extra-africain. La Banque a été créée en Octobre 1993 par les gouvernements africains, les investisseurs privés et institutionnels africains et les investisseurs non africains pour financer et promouvoir le commerce intra- et extra-africain. Ses deux documents constitutifs de base sont: l’accord d’établissement, qui lui confère le statut d’organisation internationale; et la Charte, qui régit la structure et le fonctionnement de l’entreprise. Depuis 1994, Afreximbank a validé près de 41 milliards de dollars US de facilités de crédit pour les entreprises africaines, dont environ 6,2 milliards de dollars US en 2015. Afreximbank a enregistré un total bilan de 9.4 milliards de dollars US au 30 Avril 2016 et sa notation financière est de BBB- (Fitch) et Baa2 (Moody’s). La Banque est basée au Caire, Egypte. Pour plus d’informations, contactez-nous: www.afreximbank.com

  • Publishing Date : janvier 18, 2017

Print This Page