La délégation d’Afreximbank posant avec les dirigeants de la Belarusbank après leur réunion à Minsk

Minsk, 22 Juin 2016: – La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) s’est engagée à débloquer 400 millions de Dollars US dans le cadre d’un programme pour financer et promouvoir le commerce entre les pays Africains et la Biélorussie, a annoncé Dr. Benedict Oramah, Président d’Afreximbank, à Minsk.

Dr. Oramah s’est exprimé ce lundi au cours de plusieurs entretiens qu’il a eu avec des des banques et des officiels Biélorusses dans le cadre d’une mission visant à améliorer les relations commerciales entre le continent et la Biélorussie. Il conduisait une délégation d’Afreximbank incluant également plusieurs hommes d’affaires Africains.

Il a expliqué que le commerce entre l’Afrique et la Biélorussie qui s’élevait actuellement à 300 millions de Dollars US par an, avait le potentiel d’augmenter à un milliard de Dollars US, invitant les banques et les institutions financières Biélorusses à soutenir le programme en y apportant les fonds de contrepartie.

Dr. Oramah a dit qu’Afreximbank pourrait considérer une augmentation de sa contribution au programme en cas d’épuisement du montant initial.

Lors d’une rencontre avec le Colonel Général Victor Sheiman, Chef des Affaires Présidentielles de la Biélorussie, le Président d’Afreximbank a indiqué que l’Afrique, dans sa quête de développement, était à la recherche de partenaires, notamment des fournisseurs de biens d’investissement et de développement, pour atteindre ses objectifs.

Avec son expertise dans les secteurs des mines, des équipements agricoles, des infrastructures routières et pétrolières, la Biélorussie était un partenaire naturel qui pourrait fournir au continent les biens d’équipement nécessaires à son développement, a-t-il dit.

Lors d’une visite à la Belarusian Potash Company (firme spécialisée dans la potasse), le Président Oramah a appelé l’entreprise à considérer la conclusion  d’accords de coentreprises («joint ventures») avec des  entités Africaines en vue d’aider le continent à atteindre l’objectif de devenir le prochain grenier alimentaire du monde.

Selon lui, la modernisation de l’agriculture est au cœur des priorités des pays Africains et une telle coopération avec la Biélorussie pourrait accroitre la disponibilité des intrants, aux premiers desquels les fertilisants et autres produits agricoles clés.

La délégation a également eu une rencontre avec la Banque de Développement Biélorusse, lors de laquelle le Président a réitéré la volonté d’une collaboration, notamment en ce qui concerne le financement des importations de biens d’investissement de la Biélorussie vers l’Afrique, à travers des accords de partage des risques et de co-financement avec la Banque de Développement et d’autres moyens.

Afreximbank pourrait aussi introduire des acheteurs potentiels d’équipements lourds dans les secteurs des mines, de la construction, de l’agriculture et d’autres types d’industries en développement sur le continent.

Il a invité la Banque à considérer une prise de participation dans le capital d’Afreximbank en vue de renforcer le partenariat.

Au cours d’une réunion à la Banque Nationale de Biélorussie, la banque centrale du pays, Dr. Oramah a dit qu’Afreximbank se tournait désormais vers le financement des importations des biens d’équipement plutôt que des biens de consommation afin de permettre à l’Afrique d’augmenter la production de valeur ajoutée locale. Le continent avait donc besoin d’infrastructures pour renforcer le secteur industriel et l’agriculture commerciale.

A la Belarusbank, Dr. Oramah a expliqué que dans le cadre de sa stratégie centrée sur le Commerce Intra-Africain et l’industrialisation de l’Afrique, Afreximbank souhaitait établir un partenariat fort avec la Biélorussie et ses banques locales pour renforcer les activités commerciales entre le pays et l’Afrique.

Afreximbank considère que la Biélorussie dispose des ressources nécessaires au développement industriel de l’Afrique compte tenu de ses capacités de production, surtout en termes de potasse pour les fertilisants et la production d’équipements miniers, agricoles et de construction.

Plus tôt dans la journée, le Colonel Général Sheiman a affirmé que la Biélorussie se considérait comme un partenaire potentiel pour les pays Africains et qu’elle était disposée à livrer du matériel industriel et implanter des facilités de services sur le continent dans les secteurs de l’agriculture, l’énergie, les infrastructures et les mines.

Pour sa part, Elena Kudravets, Directrice Générale de la Belarusian Potash Company, a dit que son entreprise serait prête à conclure des co-entreprises (joint ventures) en Afrique, expliquant qu’elle était engagée à contribuer à la croissance du continent.

Le Président du Conseil d’Administration de la Banque de Développement Biélorusse, Sergei Roumas, a expliqué que sa banque apporterait son soutien aux compagnies souhaitant exporter des équipements en Afrique et qu’elle considèrerait une prise de participation au capital d’Afreximbank.

Pavel Kallaur, Président du Conseil d’Administration de la Banque Nationale de Biélorussie, a déclaré que la banque centrale était disposée à soutenir le renforcement des relations commerciales entre la Biélorussie et l’Afrique.

Le Président d’Afreximbank était accompagné de George Elombi, Vice-Président Exécutif en charge de la Gouvernance d’Entreprise et des Services Juridiques; Gwen Mwaba, Directeur du Financement du Commerce ; Obi Emekekwue, Chef de l’Unité de Communications; Richman Dzene, Assistant Spécial du Président; et Oluranti Doherty du Département du Développement des Exportations.

La délégation comptait aussi des hommes d’affaires de Cote d’Ivoire, de la République du Congo, du Nigéria, du Sénégal et de la Tanzanie.

Contact Média: Obi Emekekwue (oemekekwue@afreximbank.com; Tel. +202-2456-4238)

——–

twitterSuivez-nous sur Twitter: @Afreximbank

$RDWPNZU Facebook: Afreximbank

 

A propos d’Afreximbank:

La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) est l’institution multilatérale panafricaine financière dédiée au financement et à la promotion du commerce intra- et extra-africain. La Banque a été créée en Octobre 1993 par les gouvernements africains, les investisseurs privés et institutionnels africains et les investisseurs non africains pour financer et promouvoir le commerce intra- et extra-africain. Ses deux documents constitutifs de base sont: l’accord d’établissement, qui lui confère le statut d’organisation internationale; et la Charte, qui régit la structure et le fonctionnement de l’entreprise. Depuis 1994, Afreximbank a validé près de 41 milliards de dollars US de facilités de crédit pour les entreprises africaines, dont environ 6,2 milliards de dollars US en 2015. Afreximbank a enregistré un total bilan de 9.4 milliards de dollars US au 30 Avril 2016 et sa notation financière est de BBB- (Fitch) et Baa2 (Moody’s). La Banque est basée au Caire, Egypte. Pour plus d’informations, contactez-nous: www.afreximbank.com

 

  • Publishing Date : juin 22, 2016

Print This Page